La Chine et l’Occident

  27 Avril 16h30

La campagne contre la Chine se développe, bien organisée, simultanée dans la plupart des grands pays occidentaux. Bizarrement, les USA reste actuellement en retrait mais on peut parier qu’ils tirent les ficelles. C’est clair, c’est la Chine, son développement, sa montée en puissance qui est leur principal problème pour la période historique qui s’ouvre. Tout le monde le savait. Mais ils ont mis du temps à se dévoiler.Le parcours de la flamme olympique est suivi à la trace. Les chaînes de télé françaises sont à l’affût du moindre incident durant ce parcours, le montent en épingle. La situation politique au Zimbabwe est , de façon inattendue, utilisée elle aussi contre la Chine. On nous montre en boucle un cargo chinois, immobile, « menaçant », silencieux, chargé d’armes pour le Zimbabwe. Que les grands pays occidentaux vendent des armes tous les jours, personne ne se soucie de cette contradiction dans ce travail de manipulation des chaînes d’information occidentales.

Avant hier, un reportage sur France 24, cette fois sur la Chine, pays où il y a « le plus de condamnation à morts et d’exécutions » selon la chaîne. On oublie de préciser que c’est celui où il y a le plus d’habitants. Gageons qu’il y en a plus proportionnellement aux USA, mais qui organiserait une campagne à ce sujet.

En France, brusquement on s’est mis à parler du Tibet pour les besoins de la cause. Le pauvre, il avait été oublié depuis des décennies.. Il y a eu des manifestations en Chine contre la France. C’est vrai que la campagne menée en France avait été d’une brutalité extrême. Toutes les chaînes de Télé avaient été mobilisées, les analystes habituels, des ministres qui étaient là et qu’on questionnait sur la question, comme par hasard. Excité à l’extrême, véhément, le Secrétaire à vie de l’Organisation de « Reporters sans frontières »,  Robert Ménard, passait dans toutes les chaînes de télé, apostrophait des ministres complaisants. Quelle comédie. Quelle scénario!!

Robert Ménard a comme ami personnel un américano-cubain, agent de la CIA, Frank Calzon, qui le finance. Ce Frank Calzon est sous le coup actuellement d’une affaire de corruption. On apprend aussi que Robert Ménard a touché récemment un chèque de 100 000 $ de « la Fondation Taiwanaise pour la Démocratie ». « 

« Reporters sans frontières » parle d’ailleurs très peu de ce qui se passe en Irak, en Palestine. Deux poids, deux mesures. Ah, s’il y avait la même campagne à ces sujets. Le bain de sang en Irak, organisé par l’armée américaine, n’a droit, dans les chaînes occidentales, qu’à de brèves nouvelles, un fait divers. Gaza est devenu un camp de concentration pour toute une population. L’ambassadeur Libyen a osé le dire au Conseil de Sécurité: la France et des  représentants occidentaux sont alors sortis de la salle.

Contradiction: les chaînes occidentales dénoncent en Iran un « régime théocratique ». Le Dalai Lama est un personnage divin. La constitution qu’il a élaborée lui donne, à lui seul , le droit de d’accepter ou de refuser les lois, le parlement n’ayant qu’une voix consultative. Dans le régime féodal qu’il incarnait, les paysans étaient soumis au servage, et donnaient une dîme de 50% aux bonzes et à lui. Mais là, les médias occidentaux ne voient plus de problème. On lui a même donné le prix Nobel. Il est vrai qu’un rapport de la CIA de 1949, disait explicitement, que l’intérêt des USA était de soutenir l’indépendance du Tibet vu sa position stratégique en Chine populaire.

Lorsqu’un peuple lutte pour son identité, je pense qu’il faut être pour, même si cette lutte est incarnée à un moment par un régime féodal. Mais la contradiction méritait d’être soulignée.

Autre contradiction: que d’organisations occidentales « sans frontières », « Reporters sans frontières, « Médecins sans frontières », etc… il n’y a que pour nous qu’il y a toujours des frontières et que les pauvres émigrés meurent en mer pour essayer de passer les frontières occidentales.

Hier, sur la chaîne d’information en continue, France 24, on apprend, bizarrement, au détour d’un reportage, que Sarkozy et François Fillon, ont bénéficié, dans leur jeunesse, de ce programme américain qui consiste à repérer les « futurs leaders » du monde et à les accueillir en formation. Le journaliste va se faire taper sur les doigts. L’Egypte et la Rome antique agissaient déjà ainsi pour dominer le monde, elles faisaient venir chez elles, dés leur enfance, les princes, les dirigeants des pays qu’elles dominaient, et les éduquaient. Que vont penser les Français d’apprendre que leur Président et leur Premier Ministre ont été ainsi formatés par les USA. En tout cas, cela explique bien des choses sur les sympathies américaines de Sarkozy.

Les Talibans ont attaqué le défilé militaire qui avait lieu à Kaboul à l’occasion de la libération du pays de l’armée soviétique. Au défilé assistait la nouvelle armée d’occupation, généraux américains et anglais qui encadraient le « Président » afghan qu’ils ont ramené dans leurs fourgons.. Quel culot des Talibans ! France 24 titre « Condamnation unanime du monde entier ». De quel monde parlent-t-ils? Amusant n’est-ce pas.

Laisser un commentaire