Archive pour mai 2008

GENERAL AUSARESS

Dimanche 18 mai 2008

A l’émission de la chaîne 3 française, « Ce soir ou jamais », le général Ausaress. Il révèle indirectement que c’est Mitterrand qui a donné l’ordre d’assassiner Ben Mhidi. Il révèle aussi que la France qui s’est autoproclamée patrie des droits de l’Homme, et qui veut donner des leçons en la matière, a été de tous les mauvais coups, dans le soutien aux dictatures les plus sanglantes, de l’Afrique du Sud aux dictatures latino-américains en passant par la formation des tortionnaires américains pendant la guerre du Vietnam. Intéressant ce qui se passe avec ce Général. D’un côté, il a été l’un des pires tortionnaires. Mais de l’autre, il est là pour rétablir la vérité et dire que c’est la France, la France républicaine, toute la France qui est responsable de toutes ces atrocités. On a même l’impression qu’il en fait désormais l’objectif de sa vie. Il a trouvé ainsi son chemin de la rédemption, celui de son humanité, celui de contribuer à la vérité. Il y a là, sur le plan humain, quelque chose de profond, et finalement de courageux, car il montre que la barbarie est celle de systèmes et pas celle des individus qui sont broyés par eux. Au fond de l’horreur, celle qu’il décrit et qu’il a vécu, il montre qu’il y a toujours un espoir pour l’homme. C’est la raison de l’hostilité qu’il soulève en France, non pas parce qu’il a été un tortionnaire, mais parce qu’il montre la monstruosité de l’Etat colonial français

GENOCIDE

Mardi 13 mai 2008

Lundi 12 Mai 2008 9h30

La semaine passée sur Canal plus, l’émission « Le grand journal », l’invité est l’arrière petit fils de Geronimo, le légendaire chef Indien. Il dit gentiment, avec un sourire  » On parle du génocide des juifs, mais ce qu’on a fait aux Indiens est  cent fois pire ». Le plateau ne s’y attendait pas, il est gêné, on n’a pas l’habitude d’entendre des vérités aussi simples sur les chaînes occidentales.

On parle de génocide des juifs. Comment expliquer alors que les juifs et Israël aient autant la faveur de l’opinion occidentale aujourd’hui et autant d’importance? Il n’y a pas d’exemple de génocide qui débouche sur cette situation. En général, ceux qui ont été victimes de génocides dans l’histoire, comme les noirs par exemple avec l’esclavage, se trouvent après dans une situation socioéconomique défavorable et désastreuse. De quoi faire réfléchir sur ce terme de génocide concernant les juifs.

Un livre, (Le nettoyage ethnique de la Palestine, Ilan Pappe, Fayard, 2008)  vient de sortir, écrit par un Israélien courageux. Il dévoile le nettoyage ethnique impitoyable et sanguinaire effectué par les sionistes en 1948 pour chasser les palestiniens.